PRESTATIONS PLURI ARTISTIQUES D'ENCHANTEMENT  
  Peinture de Lisélion  avec Théâtre et Poésie de Michaël Msihid  
     
 

« Il s’agit de faire dialoguer ce médium « froid », porté vers la beauté intemporelle qu’est la peinture, et ce médium « chaud », cet art de l’instant qu’est le théâtre. La peinture de Lisélion est d’autant plus portée vers cette confrontation qu’elle nous parle de l’instant d’explosion, l’instant où la création s’opère Comme nous dit Beaumarchais dans Le Mariage de Figaro : « Voici venir l’instant de la crise ».

 
   

 

 

 
 

Evènement à la mairie du 5°,  Novembre 2010 Sous le parrainage de J. Tiberi Maire du 5ème Extrait du texte de l’invitation : « Une invitation à pénétrer dans l’univers féerique et revitalisant de Lisélion à travers ses tableaux. Au cours de cette soirée, une troupe de comédiens professionnels vous proposeront une animation poétique exclusive.

   

Evènement à la Galerie Bansard - 75007    Décembre 2013 Sous le parrainage d’E. Morin Professeur émérite au CNRS

La forme mobile du spectacle

 

 
 

« Nous vous invitons afin de parachever votre voyage d’entre les toiles, à respirer un bouquet poétique de textes de Michaël Msihid, interprétées par une troupe de comédiens, flottant entre lumière et crépuscule, virevoltant d’audace sur les cimes du rêve. »

 

« …  le projet dont je suis initiateur, propose donc des déclinaisons hautement variables allant d’interprétations d’éclats de texte issu du registre du théâtre classique ou moderne, pouvant allier danse, musique, jonglerie ou clownerie… Nous adaptons le champ des possibles en fonction de l’inspiration naissante qui nous est soufflée d’entre les œuvres de l’exposant »

 

 

SITE : http/www.michaelmsihid.book.fr

 

nous permet de décliner celui-ci en fonction du lieu, du créateur et de ses œuvres, sans subir de contraintes. Nous aménageons sans cesse de nouvelles perspectives quel qu’en soit le cadre et son contexte. Ainsi, la palette d’exploration ne subit en aucun cas, les affres d’une quelconque limite. Dans un monde jonché de frontières, nous avons décidé de n’en tisser aucune.